Recommandations Covid-19


PROTOCOLE POUR L’ENCADREMENT DES ACTIVITÉS

BASE NAUTIQUE DE PICQUIGNY

 

 

1/ Précautions générales : 

Les précautions et gestes barrières sont rappelés à l’aide d’un affichage à l’intérieur et à l’extérieur de la base. 

Le personnel du cdck80  est formé aux consignes d’hygiène et de sécurité. 

Le personnel rappelle les consignes d’hygiène et de sécurité à toute personne venant en activité. 

Mise à disposition d’eau et savon pour le nettoyage des mains ou gel hydro alcoolique près des zones d’activités. 

Pas d’entrée dans les locaux de la base sauf pour le personnel. 

Le public est accueilli à l’extérieur de la base et dans le hangar à bateaux.

Des zones d’équipement et de déséquipements seront clairement identifiées à l’extérieur.

La réservation à distance est obligatoire pour accéder aux activités. Un planning permettant la désinfection du matériel, et la répartition homogène du public.

L’accès aux sanitaires est interdit.

Port de gants pour l’encaissement des activités est obligatoire.

La distance de 1 mètre entre chaque personne doit être respectée. Dans le cas où celle-ci ne pourrait l’être, le port de masque est obligatoire. 

Des marques sont posées au sol afin d’indiquer les espaces à respecter entre chaque personne. 

Le respect des gestes barrières et de distanciation sociale est obligatoire. 

Le nombre de personnes maximum par activité encadrée est de 9 personnes. Le professionnel encadrant l’activité ne rentre pas en compte dans ce maximum. 

Un registre est tenu contenant le nom et coordonnées des personnes venant en activité sur la base.

« les personnes venant ensemble ou ayant réservé ensemble, dans la limite de 10 personnes » , pour lesquelles le décret exclu naturellement la notion de distanciation physique entre elles. La FFCK et les acteurs des sports de pagaie utilisent la terminologie « groupe constitué » pour les désigner. La distanciation de 2m ne s’applique donc pas aux personnes formant un « groupe constitué », à l’instar de l’ensemble des activités économiques et sociales de la nation.

 

2/ Précautions supplémentaires  concernant l’ activité canoë  :

 

Le matériel est désinfecté avant et après l’utilisation.

1 personne par bateau.

Les participants doivent respecter une distance d’un bateau entre eux.

Le port du masque est obligatoire si l’intervenant ne peut respecter la distance de 2 mètres. 

Chaque participant reçoit son matériel qu’il ne peut échanger avec d’autres participants. 

Le matériel est préparé par l’encadrant. 

Les pratiquants s’équipent en autonomie. 

Une distance de 5 mètres entre chaque bateau doit être respectée. 

Les pagaies sont mises de côté après l’activité par le participant dans le coffre prévu à cet effet dans la zone de désinfection. Une personne est en charge de la désinfection.

 

 

Pour le moment la seule randonnée possible est de Picquigny à Hangest sur Somme.

- Si vous êtes 4 personnes nous nous occupons de la navette véhicule.

- Si vous êtes plus de 4 personnes, il faudra prévoir avant la randonnée une navette véhicules. 

C’est-à-dire : soit vous laisser un/des véhicule(s) sur le lieu d’arrivée (parking le long du canal de la Somme à l’adresse Coopérative Agricole - Silos à Grains de BOURDON)

Ou encore, nous réalisons la navette véhicules avec uniquement les chauffeurs (4 pers maxi) avant de revenir en camion au point de départ de la randonnée canoë à Picquigny.

Ps ; ne pas oublier vos clés….

 

Tarif unique de 15€/pers

 

Merci de bien vouloir respecter le protocole.

 

 

3/ Précautions supplémentaires  concernant l’activité rafting :

 

Pour le moment l’activité rafting ne peu se dérouler qu’avec des groupes constitués

Le matériel est désinfecté avant et après l’utilisation.

Dans chaque rafting le dernier compartiment n’est destiné qu’au moniteur pour garder la distanciation. 

Exemple : 8 personne par bateau maximum pour un raft 10 places.

Les participants doivent respecter une distance avec le moniteur.

Le port du masque est obligatoire avant et après l’activité. 

Chaque participant reçoit son matériel qu’il ne peut échanger avec d’autres participants. 

Le matériel est préparé par l’encadrant. 

Les pratiquants s’équipent en autonomie. 

Les pagaies sont mises de côté après l’activité par le participant dans le coffre prévu à cet effet dans la zone de désinfection. Une personne est en charge de la désinfection.